« Une pilule, accompagnée d’un peu de repos, est tout ce dont j’ai besoin pour supprimer la douleur articulaire qui s’est manifestée après l’entraînement? »

Vous parviendrez peut-être à la supprimer temporairement, hors reprendre l’entraînement, sans une recherche approfondie sur les causes réelles de cette douleur (carences mécaniques), risque de la faire ressurgir.

Ex :  Si soulever un poids au-dessus de la tête crée de la douleur à l’épaule, il y a de fortes chances que vous souffrez  d’un manque de mobilité thoracique et de stabilité scapulaire.

Bref, comme solution anti-douleur, investissez plutôt dans un bon plan d’entraînement que dans les petites pilules.