Tenir la route!

 

Le passage à la nouvelle année incite plusieurs personnes à faire une rétrospection sur ce qu’elles ont accomplies ou non dans les derniers douze mois afin de formuler une liste de points à améliorer. Bien que cette tradition existe depuis plus de deux milles ans, les statistiques démontrent que les intentions de ses participants sont plutôt éphémères :

50% des Américains font des résolutions. Malheureusement, un an plus tard, il ne reste que 10% qui les maintiennent.

Voici 2 raisons pourquoi :

1- Résolutions « tarte en ciel »:

Plusieurs espèrent perdre des kilos mais ils n’ont aucune stratégie précise pour y arriver. L’espoir n’est pas un plan! Il faut avoir un plan réel pour atteindre son objectif.

2- Le méli-mélo de résolutions: « Je veux gérer mes finances, arrêter de boire, courir un marathon et…….. »

Quand on décide d’entreprendre plusieurs choses en même temps, la chimie du cerveau travaille contre nous. De plus, la réussite requiert une maîtrise de soi et ça, c’est une ressource qui s’épuise. Donc pour éviter la déroute, il vaut mieux se tenir à une seule résolution.

Maintenant voici 3 façons pour ancrer vos résolutions :

1-Travailler sur une chose à la fois.

On vit dans une société où la quantité prédomine. Par contre, quand il s’agit d’objectifs, il est important de se concentrer sur un seul à la fois. Ex : Si un de vos objectifs est de perdre du poids, élaborez une stratégie et n’y dérogez pas!

2-Traduiser vos résolutions à l’aide d’habitudes spécifiques.

Pour maintenir une résolution, il faut remplacer nos vieilles habitudes par de nouvelles. Ceux qui réussissent savent très bien que les habitudes sont modifiables. Ils développent ainsi un automatisme leur permettant de les ancrer sans trop y réfléchir.

3- Pratiquer quotidiennement!

Tel que démontré par K. Anders Ericsson et Daniel Coyle, une pratique quotidienne permet à des gens ordinaires d’accomplir des choses extraordinaires. Les meilleurs coureurs de fond ne démontrent pas une capacité pulmonaire ou une composition musculaire différente des autres. La différence est dans la pratique quotidienne de leurs entraînements menant à la course.

La réussite dépend de ces 3 éléments et la bonne nouvelle, c’est que l’Écurie, comme à chaque année en février, lance son défi métamorphose. Avec ce défi vous n’aurez pas à vous creuser les méninges pour élaborer une stratégie, on s’en occupe!

Qui s’aime nous suive.