Le développement athlétique, c’est du long terme!

Le succès dans le sport dépend des habiletés et des qualités physiques de chacun de ses participants. Et sans objection, le plus gros déterminant est la vitesse avec laquelle un athlète peut bouger. Le boxeur qui se déplace pour éviter un coup, le porteur de ballon qui coupe pour éviter un plaqué, le joueur de « basket » qui se démarque et accélère vers le panier, sont tous des situations où la vitesse d’exécution peut faire la différence. Et c’est pourquoi elle est si importante aux yeux des coaches, des parents et, bien sûr, ceux des joueurs.

Cependant, le problème est que souvent les méthodes utilisées pour développer la vitesse et l’agilité sont inappropriées!  D’un côté, on retrouve les coaches qui croient que seul la pratique de son sport suffit.  Comme si,  par magie, l’athlète va développer, dans le feu de l’action, les habiletés nécessaires pour bien accélérer, décélérer, ré-accélérer, changer de direction et absorber les forces agissant contre lui. De l’autre, ceux qui croient que la solution réside dans une panoplie d’exercices, tels ceux utilisés par les athlètes professionnels.

De préférence, il faut décortiquer le mouvement, le comprendre,  pour s’assurer que l’athlète maitrise  chaque composante : la coordination, la mobilité,  la stabilité, la posture et le rythme.  Le progresser trop rapidement risque de le laisser avec des manques difficiles à récupérer plus loin dans son développement.

Conscient que tout cela peut paraitre complexe, nous avons décidé de lancer cette page rubrique sur le développement athlétique pour faire la lumière sur plusieurs des méthodes communément utilisées et ainsi donner aux coaches, joueurs et parents, les outils pour exceller.

Qui s’aime nous suive!