Renforcez-vous pour être plus rapide!


L’athlète cherche toujours des moyens pour augmenter sa vitesse. Que ce soit l’exercice déniché sur Youtube ou une consigne d’un top coach, Il est toujours à la recherche de ressources. Pour plusieurs, le temps investi ne procure pas toujours les résultats anticipés. Étonnamment, ces athlètes oublient qu’il existe une façon plus simple pour devenir plus rapide : augmenter sa force! L’augmentation de cette qualité a un impact direct sur les autres (puissance, endurance, équilibre, etc.). Et cela est d’autant plus vrai pour la vitesse.

L’athlète se doit d’être rapide.  Dans le monde du sport, chaque seconde compte. Ce n’est pas pour rien que les recruteurs se présentent, année après année, aux journées d’évaluations  (ex : NFL Combine) pour découvrir l’athlète qui domine par sa vitesse. Et même si les athlètes qui y participent ont mis du temps pour améliorer les détails techniques, une grande partie de leur entraînement a été dévouée à prendre de la force, sachant très bien que cette qualité jouera un rôle déterminant.

C’est simple, quand vous accélérez, coupez, sautez et ré-accélérez, la force que vous appliquez dans le sol joue un grand rôle dans votre succès. Et il n’y a pas mieux qu’une salle d’entraînement pour améliorer cette qualité.  Par contre, ce ne sont pas tous les exercices qui sont fait égaux.  Il faut comprendre la direction des forces appliquées sur le terrain pour choisir les bons exercices.

La majorité des mouvements sportifs se font dans ce que l’on appelle  la position athlétique i.e. une position avec les chevilles, les genoux et les hanches en flexion (fessiers vers l’arrière et le tronc penché).  La force appliquée dans cette position est axiale ou, si vous préférez, vers le bas (verticale).  Donc, dans votre entraînement en salle, deux tiers des mouvements de jambes devraient être à application de force axiale.  Cependant, certains sports exigent, en plus  d’une force axiale, que vous ayez une bonne vitesse de pointe.  Comme, par exemple, le sprinteur de 100m à mi-course avant de décélérer ou le joueur de football américain qui file tout droit vers la zone des buts sur un retour de botté. Ici , l’application de la force se fait plutôt de l’avant vers l’arrière (antéro-postéro), ce qui exige des mouvements propres à cette application.

Donc, pour augmenter sa vitesse sur le terrain, l’emphase doit être mis sur des mouvements axiaux avec l’inclusion  d’un à deux mouvements antéro-postérieurs. Pour vous donner une idée dans quelle catégorie se situe un mouvement, voici des exemples :

Mouvements axiaux :

-Soulevé de terre

-Accroupissement pied arrière sur banc

Mouvements antéro-postérieurs :

-Extension aux hanches avec grande barre

 

-Extension à la hanche sur 1 jambe avec 1 haltère

On espère que vous voyez la différence entre les deux types de mouvement. Surtout n’oubliez-pas que vous devez maintenir les répétitions basses (7 ou moins) pour un entraînement en force.

Afin de démontrer l’importance de la force sur la vitesse, voici les résultats de quelques-uns des meilleurs sprinteurs et footballeurs américains :

Athlètes Poids de l’athlète (lbs.) Accroupissement max (lbs.) Force/ poids de l’athlète 40 verges 100 mètres
Sprinteurs :
Tyson Gay 177 400 2.2 nd 9.69
Asafa Powell 194 500 2.5 Nd 9.77
Ben Johnson 180 600 3.3 4.38 9.79
Maurice Greene 170 505 2.9 Nd 9.79
Donovan Bailey 200 505 2.5 Nd 9.84
Dwayne Chambers 200 506 2.5 Nd 9.87
Linford Christie 190 660 3.4 Nd 9.87
Walter Dix 195 400 2.0 Nd 9.88
Footballeurs :
Chris Johnson 195 425 2.1 4.24 10.38
Taylor Mayes 230 600 2.6 4.24 Nd
Michael Vick 214 515 2.4 4.25 Nd
Randy Moss 210 425 2.0 4.25 Nd
Lamichael James 195 485 2.4 4.27 10.41
Devin Hester 190 415 2.1 4.27 Nd
Desean Jackson 175 395 2.2 4.29 Nd
Reggie Bush 203 550 2.7 4.33 Nd
Knile Davis 225 570 2.5 4.37 Nd
Vernon Davis 250 685 2.7 4.38 Nd
Adrian Peterson 217 540 2.4 4.38 Nd

 

Pas mal impressionnant! On voit que les plus grands de la vitesse sont forts.  Par contre, on remarque aussi que certains le sont un peu moins mais plus rapide. La raison repose dans l’élément qui vient boucler le tout : la technique.

Et c’est principalement ce que nous aborderons dans les semaines à venir. Donc, si vous voulez devenir de meilleurs athlètes, restez des nôtres!

Qui s’aime nous suive.