Épaules glissées dans les poches arrières

Vous le voyez? C’est l’inverse des épaules collées aux oreilles et basculées vers l’avant. Facile à dire mais pas facile à faire. Car, comme on l’a dit dans l’article précédent (Rentrer le menton), le travail assis devant un écran amène les structures vers l’avant!

On parle ici des bras, des omoplates (scapulas), des clavicules et des muscles qui s’y rattachent. Ces derniers sont d’autant plus importants au niveau scapulaire car les épaules n’ont qu’un seul contact osseux avec le reste du corps et ce n’est qu’une petite surface en avant, là où la clavicule se joint au sternum. Si ce n’était de nos muscles qui les retiennent, nos épaules tomberaient littéralement sur notre clavier! Nous en avons parlé en entrée de jeu, rééduquer les muscles à faire leur travail ne sera pas de tout repos.

Comme ça se produit souvent dans la vie, le problème est relié à un déséquilibre. Les muscles à l’avant (pectoraux) se raccourcissent et les muscles opposés à l’arrière (trapèzes inférieurs, rhomboïdes) s’allongent et s’affaiblissent. Ce déséquilibre peut se traduire par des douleurs locales (points entre les scapulas), des douleurs distales au niveau des membres supérieurs ou tout simplement par un manque de mobilité qui vous gêne dans vos activités quotidiennes.

Étant donné le temps passé au travail, vous allez devoir faire des exercices pour renverser la situation. Voici vos deux exercices d’alignement de la semaine :

Il est important de libérer avant de renforcer, alors faites le premier exercice avant le deuxième. Encore une fois, 6 à 10 répétitions en maintenant la position le temps d’une longue expiration. Pour le deuxième, faites de 3 à 5 répétitions où vous maintenez la position pendant 8 à 15 secondes tout en contractant les fessiers.

Dans les deux cas, pensez à glisser vos épaules dans les poches arrières! N’attendez pas, vous seriez surpris à quel point on perd vite ce qu’on prend pour acquis!

Qui s’aime nous suive!