Ramenons le pendule

À chaque domaine sa tendance et celui de l’entraînement ne fait pas exception. Et c’est tant mieux!  De cette façon, quand l’industrie tourne à la dérision, elle acquiert un certain savoir-faire et ainsi, elle peut évoluer.

Prenons comme premier exemple l’éclosion de ces gros ballons colorés dans les gyms au tout début du millénaire.  Tout droit sortis des salles de physiothérapies des années 90, cette tendance réagissait à la pratique courante de s’exercer bien assis, comme au bureau, sur ces damnés appareils à résistance.  Pourtant, elle a rapidement pris une tournure carnavelesque grâce à la créativité de ses adeptes. Mais tout ce temps passé à repousser les défis d’équilibre, tel un artiste de cirque, nous a eloigné des vrais besoins de renforcement. Le pendule oscillait trop vers la gauche, et finalement, les gens sont retournés au confort de leurs appareils.

Mais nos mentors savaient qu’il fallait renoncer à cette méthode d’entraînement pour de bon et apporter quelque chose qui était plus compatible avec les demandes de nos activités quotidiennes. Et voila, l’entraînement fonctionnel est né! Il faut donner crédit à un physiothérapeute pour ce concept révolutionnaire, même si les culturistes et hommes forts
avaient déjà tâtés ce terrain avec leurs entraînements à poids libres.

Présentement, l’entraînement fonctionnel est bien en vogue.  Mais malheureusement, dû à une mauvaise application, il perd tout son sens. Les mouvements qui doivent s’apparenter à nos activités quotidiennes sont répétés médiocrement avec de trop grandes charges. Disons que c’est plutôt dysfonctionnelle comme approche.  Heureusement que le corps est résilient! Malgré ça, le monde embarque et voila que le pendule oscille maintenant trop vers la droite!

Oui, on peut dire que ce genre d’entraînement a sa place pour une minorité d’athlètes hyper-balancés.  Par contre, il risque de créer plus de blessures que de bénéfices chez la population générale qui y participe. Ça laisse place à une nouvelle version améliorée de l’entraînement fonctionnel. Une qui respecte les qualités uniques à chaque individu et qui applique les leçons tirées du passé et du présent pour un futur en santé et en force. Cette méthode, c’est la nôtre.

Qui s’aime nous suive!