Hyperlaxe ou hypomobile?

Hyper1

Dans l’article  L’entraînement qui a un sens , nous avons demontré quels types de mouvements étaient contre-indiqués selon certaines postures.  Dans la même optique, voici comment vos qualités articulaires et tissulaires peuvent influencer vos choix d’exercices.

En premier lieu, êtes-vous apte à reproduire les gestes suivant?

Hyper2

Si oui, vous êtes définitivement hyperlaxes! Même si la mobilité articulaire est essentielle, quand vient le temps de soulever des bonnes charges, la stabilité l’est davantage. Et quand votre laxité vous permet de tels amplitudes, il y a de fortes chances que votre stabilité articulaire ne provienne pas de vos muscles mais plutôt d’une stabilité os sur os, ce qui augmente l’usure prématurée de vos articulations.

Il est donc important pour les personnes hyperlaxes de prioriser la stabilité aux endroits qui en exige, c’est à dire à la région lombaire, aux genoux, aux sacro-iliaques, etc… Surtout, évitez de trop vous contorsionner comme les images ci-dessous :

Hyper3

Optez plutôt pour des exercices de stabilité, comme les suivants :

Hyper4

Ceci dit, quoi faire si vous vous trouvez de l’autre côté du spectre de la laxité?

L’hypomobile, c’est habituellement celui avec plusieurs années d’entraînement à résistance, du genre « bodybuilding », qui pour son orgueil,a sacrifié l’amplitude de ses mouvements pour pousser des charges beaucoup trop lourdes, et de ce fait, arrive à peine à se déplacer tellement il est rigide.

Est-ce des exercices comme les suivants, seraient des bons choix pour ce genre?Hyper5

Pas vraiment! Le manque de mobilité va entraîner plusieurs compensations pour les réussir , et sur le long terme cette façon de faire risque de le blesser.Ce serait plus avantageux pour lui de décortiquer ses faiblesses et d’ajouter à ses entraînements, les bons exercices de mobilité et de souplesse pour y arriver en toute sécurité.

Que vous soyez novices ou vétérans, vous avez des qualités propres, qui exigent une préparation spécifique avant de soulever des grandes charges.  Plus de stabilité pour un, et plus de souplesse et mobilité pour l’autre.  Malheureusement, la plupart des méthodes de l’heure ne sont pas en mesure d’apprécier ces différences, ce qui augmente votre risque de blessure. En plus du ridicule d’une blessure causée en salle, que dire  de vos objectifs qui viennent de prendre le bord!

Donnez un sens a votre programme d’entrainement.HYper6

Qui s’aime nous suive!