Stratégie #2 pour atteindre ses objectifs d’entraînement

Stratégie # 2 : Réguler son pH

Pour faire suite à la première stratégie qui vantait les bienfaits des protéines, la stratégie de cette semaine se veut une qui vient renverser les conséquences reliées à sa consommation.
Une alimentation trop riche en protéines génère une charge acidique qui risque de débalancer  l’homéostasie de votre ph (équilibre acido-basique). Les protéines ne sont pas les uniques coupables. Les produits de grains, les noix, les sucres, les farines raffinées ainsi que l’alcool sont aussi acidifiants. Cependant, ce sont les protéines que nous vous avons recommandées d’augmenter pour le defi. Voici les conséquences reliées à un taux élevé d’acidité suivi d’une astuce pour éviter de les vivre.

– l’accroissement de l’inflammation
– le ralentissement du métabolisme
– une sensibilité accrue au stress
– l’affaiblissement général de l’organisme
– une accélération du processus de viellissement

Mais celle qui nous interpelle le plus est la façon dont le corps neutralise les éléments acides. Il va utiliser des bases (éléments / minéraux alcalins) pour les combattre.  Le corps va retirer du calcium et/ou de la glutamine pour retrouver l’équilibre acido-basique. Sachant que le premier se retrouve majoritairement dans les os (99%) et induit aussi le phénomène de la contraction musculaire (1%) et que le deuxième est un acide aminé se trouvant dans les muscles, nous pouvons qu’imaginer le contrecoup pour les adeptes d’entraînement contre résistance lorsqu’il y a une perte de ces deux éléments.  Heureusement qu’il existe une solution…

Manger plus de légumes!

Mise à part la densité nutritive reliée à sa consommation, les légumes sont pour la plupart trés alcalin.
Voilà pourquoi ils sont parties prenantes des plans alimentaires du défi. Et si la quantité recommandée est moindre que ce que vous aviez l’habitude de consommer, gênez-vous pas pour en rajouter. Sa forte densité nutritive et sa faible densité calorique n’affecteront en aucun cas votre progrès.
Pour vous donner une petite idée,voici une liste de légumes, fruits et protéines avec leurs valeurs en pH de Remer et Manz (1995).
Les aliments avec une valeur négative sont alcalins et ceux avec une valeur positive sont acides (milliéquivalent par 100g).

Asperge -0.4       Brocoli  -1.2       Choux de Bruxelles  -4.5       Carottes  -4.9      Chou-fleur  -4.0
Céleri   -5.2        Concombre   -0.8     Fenouil  -7.9      Chou-frisé  -7.8      Laitue  -2.5     Poivrons  -1.4
Radis  -3.7        Épinards   -14.0     Zucchini  -4.6

Pommes  -2.2       Bananes  -5.5      Figues   -18.1      Mûres  -6.5    Pamplemousse  -3.5   Raisins  -3.9
Kiwis  -4.1    Citron  -2.6      Orange -2.7    Ananas  -2.7   Raisins secs   -21.0

Bœuf, maigre 7.8     Œufs  8.2     Yogourt  1.5     Cheddar  26.4     Parmesan  34.2   Fromage cottage  8.7
Dinde  9.9      Porc 7.9    Poulet  8.7     Saumon   9.4     Sole   7.4      Petit-lait (shake)  -1.6

Comme vous pouvez voir, certains fruits sont aussi très alcalins. Par contre, ils sont souvent plus calorifiques (sucres) et devraient être évités, pour le moment, par les types endomorphes (nous savons que ce n’est pas facile ☺). Allez courage, ceci est maintenant votre base!

Qui s’aime nous suive