Stratégie #3 pour atteindre ses objectifs d’entraînement

Stratégie # 3 : Augmenter l’intensité de ses entraînements

Pas toujours évident de mettre la pédale à fond! Et qui sait, peut-être que le mot en effraie quelques-uns? Advenant le cas, empruntons plutôt la definition d’intensité pour mieux saisir son importance :

«L’intensité, c’est le degré d’activité ou d’énergie d’une force, d’une puissance.»

Pour plus de succès, ces deux qualités, force et puissance, doivent être sollicitées.  En d’autres mots, cela veut dire qu’à chaque fois que vous répétez le même entraînement dans la semaine, vous devez augmenter les charges précédentes ou accélérer la cadence. Par exemple, si vous avez utilisé 15lbs dans chaque main pour la montée sur banc, essayez 20lbs la session suivante.  Si vous avez fait une longueur et demie avec le « Prowler » poussez pour deux la fois suivante. Et pour notre triathlon, il suffit simplement d’améliorer son temps pour les mêmes distances.

De cette façon vous allez maximiser le potentiel de prise de masse maigre (votre métabolisme!) tout en augmentant votre fréquence cardiaque ou si vous préférez, votre dépense énergétique. N’oubliez surtout pas l’effet post-entraînement (EPOC) qui va s’en suivre (vous savez quand vous sentez que l’entraînement que vous avez fait le matin vous suit toute la journée…).  De plus, si vous suivez religieusement le plan, vous allez vivre conjointement une augmentation du volume d’entraînement à chaque semaine. Malgré cela, vous devez appliquer hebdomadairement une augmentation de l’intensité. Bien que c’est une rareté de jumeler volume et intensité dans un même cycle d’entraînement, il ne faut pas oublier que vous êtes en mode défi!

Qui s’aime nous suive