La stratégie pour demeurer dans le jeu

Jenga1a

Êtes-vous symétrique? Il est clair que si on vous demandait de vous tenir sur une main ou sur une jambe et qu’ensuite on vous demandait de faire la même chose de l’autre côté, vous seriez probablement surpris du résultat.

Mais ne vous inquiétez pas! La vie est ainsi faite. Nous avons tous un côté dominant (qui fait plus de travail). Et si nous ajoutons à ça l’asymétrie viscérale qui existe en nous tous, comment pouvons-nous retrouver un équilibre musculo-squelettique?

La réponse s’apparente au jeu Jenga où l’objectif est de bien répartir les forces, tout en augmentant la hauteur de la structure. Comme dans la vie, même si chaque participant amorce le jeu avec une structure équilibrée, leur stratégie va définir l’enjeu. Et malheureusement, si les stratégies sont mauvaises, elles peuvent vous sortir du jeu!

Prenons comme exemple le geste de tendre les bras au-dessus de la tête, un mouvement utilisé quotidiennement pour aller chercher un objet. Vous pouvez apprécier que les deux stratégies démontrées ici sont différentes malgré un résultat identique : sur l’image de gauche la stratégie d’extension provient de la région lombaire, tandis que celle de droite est le résultat d’une extension thoracique.

jenga2

Ce que l’on souhaite, c’est que vous compreniez à quel point la stratégie de gauche, appliquée quotidiennement, peut avoir un impact négatif sur votre corps.

Malheureusement, pour plusieurs, le fait d’être assis (en flexion) toute la journée, rend ce geste d’extension particulièrement difficile. Mais avant de vous installer un bureau pour travailler debout, vous devez déterminer si votre respiration est adéquate. Oui, nous avons bien dit respiration! Sceptique? Répétez le même geste, mais cette fois-ci avec le dos au mur.

jenga3

Inspirez en levant les bras, et une fois les pouces au mur, expirez longuement pour faire le vide.

Différentes choses peuvent se produire : les bras s’éloignent du mur, la courbe cervicale augmente, vous avez de la difficulté à expirer longuement… Quoi qu’il en soit, vous devez retrouver l’équilibre, ou si vous préférez, le parallélisme entre votre diaphragme et votre plancher pelvien, tel qu’illustré par l’image ci-dessous de l’École de Réhabilitation de Prague dirigée par le Dr. Pavel Kolar.

jenga4

Il a remarqué que cet équilibre (image gauche) était présent chez les poupons mais beaucoup moins chez les adultes. Selon lui, c’est un immense morceau de notre casse-tête homéostatique (état de bel équilibre). Surtout si votre stratégie passe par l’extension lombaire (image droite)!

Pouvons-nous retrouver l’équilibre originel? Probablement pas. Par contre, nous avons les moyens d’en retrouver un qui peut nous permettre de fonctionner à notre plein potentiel.  Il suffit de creuser en profondeur!

Jenga1b

Qui s’aime nous suive