S’entraîner l’été, prise 2!

s'entrainer-l'ete-prise-2

L’été est bel et bien entamé et  les centres d’entraînement du Québec sont toujours délaissés… snif (à lire dans S’entraîner l’été). Pourtant, maintenir un intérêt pour sa force et sa masse musculaire rapporte une foule de dividendes à court, moyen et long termes! Le perdre, nous renvoie quasiment à la case départ. Comment faire pour éviter que ça vous arrive?

  1. Fixez-vous un nouvel objectif et changez votre plan d’entraînement.  Ce sont probablement les deux facteurs les plus importants pour cultiver son intérêt pour l’entraînement en musculation durant l’été.  Votre destination et votre plan sont-ils clairs?
  2. Trouvez-vous un partenaire d’entraînement. Faites découvrir cette activité à quelqu’un ou parlez-en à un adepte qui vit les mêmes défis de motivation que vous. À deux, ça va bien mieux!
  3. Lisez à propos des bienfaits. Prenons en exemple les Australiens et inspirons-nous de leurs directives de santé.  Leur « Department of Health » recommande au moins deux séances de renforcement musculaire par semaine. Ce peuple de 22 millions de personnes est quand même fort impressionnant à chaque Olympique, nous croyons que c’est une bonne raison de s’en inspirer.
  4. Donnez-vous un coup de pied au derrière! Ce n’est que 2 à 3 heures de votre semaine. Ça ne prend qu’un petit remaniement des priorités et, comme on le disait en entrée de jeu, les bénéfices à court, moyen et long termes sont immenses!
  5. Si ça ne fonctionne pas, changez de gym! Si l’endroit où vous vous entrainez ne vous stimule pas. Si les entraineurs ne sont pas intéressés par votre progression. Si les cours ne vous mettent plus au défi. Allez voir ailleurs! Donnez-vous toutes les chances pour réussir.

Maintenir une routine d’entraînement en musculation (au moins deux fois par semaine), sans interruption de cette habitude pour plus de deux à trois semaines consécutives, constitue votre âge d’entraînement. Plus vous accumulez des semaines d’entraînement, plus vous vieillissez. Cette maturité vous permet plus d’écarts, plus de résilience (densité musculaire, force des tendons, endurance musculaire, force musculaire…) et contribue fortement à l’atteinte de vos objectifs. C’est ce qu’on appelle un cercle vertueux. Alors, si vous êtes tannés de recommencer, arrêtez d’abandonner! Qui s’aime nous suive