Défi de Taille

Il y a sûrement un moment dans votre vie où vous avez su relever un défi physique ou mental qui préalablement vous angoissait. Peut-être était-ce de rénover votre maison, de compléter votre maîtrise/doctorat ou de faire un saut en parachute ou en bungee?

Rappelez-vous à quel point c’était difficile : le degré d’inconfort que vous ressentiez ou l’envie de tout abandonner.

Maintenant, pensez à la personne que vous êtes devenue suite à cet accomplissement. Vous en êtes sorti plus fort, plus sage et avec un nouveau bagage.

Vous pouvez regarder en arrière avec un sentiment d’accomplissement en vous disant, je l’ai fait.

C’est simple, nous avons tous besoin de vivre de l’inconfort pour grandir, pour s’améliorer et surtout, pour changer certaines habitudes :

-Pour perdre du gras, vous allez devoir vivre avec l’inconfort de la faim.

-Pour transformer votre corps, vous allez devoir vivre avec l’inconfort de changer certaines habitudes alimentaires. Sans oublier l’inconfort qui vient avec l’entrainement.

-Pour pratiquer la méditation, vous allez devoir vivre avec l’inconfort de vous asseoir et vivre le moment présent.

-Même lire un roman peut s’avérer inconfortable quand nous avons l’internet et la télé pour nous distraire.

Sans inconfort, nous restons la même personne. Et c’est tout à fait correct si vous êtes satisfait avec la personne que vous êtes. Par contre, si vous ne l’êtes pas…

Présentement, si vous n’êtes pas satisfait de votre santé ou de votre apparence, demandez-vous si vous faites les bonnes choses pour changer. Ensuite, demandez-vous pourquoi vous résistez au changement? En d’autres mots, de quoi avez-vous peur?

À la fin du mois de mai, nous entamerons la 3ième édition de notre Défi de Taille.  Il vous fera vivre des moments d’inconfort.  Certaines habitudes alimentaires et  certains entraînements qu’on vous proposera vous sortirons de votre zone.

Mais sachez que le plan et l’encadrement que nous vous fournirons pour ce défi, vous permettront de le réussir et  de vous donnez cette même satisfaction du devoir accompli que vous avez eu jadis.

Qui s’aime nous suive!