5 critères qu’un centre d’entraînement devrait remplir avant que vous vous y abonniez

Magasiner pour un centre d’entraînement, c’est tout comme magasiner pour une voiture. On doit arriver avec une liste d’incontournables pour faire le bon choix. Voici donc cinq critères qu’un centre d’entraînement devrait remplir avant que vous vous y abonniez :

  1.  L’intérêt envers votre destination : Où voulez-vous aller? Cela devrait être la première question que l’on vous demande après avoir traversé la porte. Si ce n’est pas le cas, ce n’est probablement pas la bonne place pour vous. Assurez-vous de l’écoute que l’on porte à votre objectif, qu’il soit bien compris et qu’une stratégie claire soit envisageable!
  2.   L’identification de votre point de départ : Quels outils le centre d’entraînement utilise-t-il pour apprécier votre capacité de bouger? C’est crucial. Prendre le temps de connaitre votre historique mais surtout de savoir ce que votre corps a besoin comme exercices sont des éléments clés pour votre réussite à long terme.
  3.   La qualité de leurs cartes routières : à quoi ressemble un programme d’entraînement pour un nouveau membre? Es-t-il composé d’un échauffement de cinq minutes sur vélo stationnaire avec une série d’exercices sur machines suivi de 30 minutes sur un appareil cardio-vasculaire de votre choix? Si oui, sortez en courant! Il y a neuf éléments qui constituent une bonne forme physique et votre programme d’entraînement devrait vous mettre au défi de les atteindre! (force, puissance, agilité, flexibilité, coordination, équilibre, endurance cardio-vasculaire, endurance musculaire locale et force/endurance)
  4.   L’essai routier : vous embarqueriez-vous dans la location à long terme d’une voiture sans l’avoir essayée auparavant? Poser la question, c’est y répondre. Un centre d’entraînement doit vous permettre d’essayer ses installations et ses services. C’est la seule vrai façon de juger de la qualité de leurs programmes d’entraînement, de l’ambiance qui y règne et de votre capacité à vous y déplacer plusieurs fois par semaine.
  5.   Le service après vente : y a t’il quelqu’un de disponible pour répondre à vos questions lorsque vous en aurez? Est-ce que les entraîneurs travaillent ensemble ou est-ce que c’est chacun pour soi? Vous savez, dans plusieurs domaines deux têtes valent mieux qu’une et ce n’est pas différent pour un centre d’entraînement. Lorsqu’on sent qu’il y a une équipe dynamique derrière nous, c’est beaucoup plus facile de se dépasser et d’atteindre notre objectif!

Si vous faites un mauvais choix de voiture, dites-vous que vous pourrez toujours la changer. Mais votre corps lui, c’est votre bolide pour la vie. Ne bousillez pas un autre regain d’intérêt envers votre santé en choisissant un centre d’entraînement qui ne répond pas à vos besoins. Faites en sorte que votre prochain choix vous amène là ou vous voulez aller.

Qui s’aime nous suive!

Bye, bye les vacances!

Ça y est, les vacances sont bel et bien terminées. Pour plusieurs, ce moment de l’année signifie un changement ou un nouveau départ.

Les vacances sont une période agréable où souvent on mange ce qu’on veut quand on le veut. On se permet quelques consommations de plus que d’habitude bref, on laisse aller. Et puisque cela ressemble drôlement avec la période du temps des fêtes et les résolutions qui s’en suivent, septembre, avec le retour à l’école des enfants et plus de temps pour vous, rime avec changement de certaines habitudes et retour sur le droit chemin…

Si vous êtes tanné de toujours avoir à recommencer, autant à l’automne qu’à l’hiver, c’est ici que vous devez commencer, afin de créer une fois pour toutes, un plan d’action à votre image.

Donc, avant même de vous laisser tenter par une diète populaire, ou de vous promettre 4-5 séances d’entraînement par semaine au gym, commencez par clarifier qui vous êtes. Prenez un moment pour réfléchir sur vous, vos valeurs et vos priorités afin de voir si vous êtes bien aligné avec vos objectifs.

Moins manger, moins boire, bouger plus semblent être des solutions logiques, par contre si c’était seulement que la logique qui dictait le besoin de changer nous n’aurions personne qui fume, texte au volant ou qui consomme plus d’un verre de vin par jour.

Il est donc important d’aller au-delà de la logique pour trouver les vrais raisons qui vont créer, ou non, le changement. Voici comment :

 

Identité : Qui êtes-vous?

Quels sont vos croyances à propos de vous? Est-ce que vous vous voyez comme quelqu’un d’incapable d’y arriver, voué à l’échec ou plutôt comme un athlète en devenir, une oeuvre inachevée?

Voici quelques questions que vous pouvez compléter pour mettre la lumière sur vous:

  • Je suis le genre de personne qui __________________________________________________
  • En grandissant, j’étais toujours celui qui ___________________________________________
  • Quelque chose que j’aime de moi                  ____________________________
  • Quelque chose que j’aime moins de moi                                    ______________________________

 

Valeur : Qu’est-ce qui est important pour vous?

Est-ce que c’est la famille, la sécurité financière ou peut-être les sorties entre amis qui influencent certaines mauvaises habitudes.

Si vos valeurs se penchent vers la santé, la performance ou être en forme pour vos proches, les bonnes habitudes deviennent beaucoup plus faciles à intégrer et ancrer.

 

Priorités : Sont-elles alignées avec vos croyances?

Qu’est-ce que vous priorisez dans la vie?

En réponse à cette question, nous voyons souvent une divergence entre des croyances profondes et superficielles.

Exemple : « Je veux être belle et en forme » peut être une croyance superficielle tandis que « je veux bien me sentir et éviter l’inconfort » celle plus profonde. Cet exemple illustre bien une personne qui va s’inspirer d’images dans les revues de santé mais qui ne sera pas capable de maintenir un plan alimentaire.

Ou « Je veux être suivi par un coach » peut être une croyance superficielle tandis que « je veux toujours être en contrôle » celle plus profonde. Cet exemple illustre une personne qui va demander les conseils d’un coach pour finalement ne jamais les appliquer.

Bref, est-ce que vos paroles correspondent à vos actions? Est-ce que votre comportement correspond à votre identité, vos valeurs et à ce que vous souhaitez accomplir?

Pour vraiment réussir, il est essentiel que vous traduisiez ces choses abstraites (identité, valeurs et priorités) en quelque chose de plus concret (vos habitudes quotidiennes). C’est là que le plan d’action devient efficace car vos habitudes de vie quotidiennes (vos actions) sont congruentes avec le «vrai» vous!

Qui s’aime nous suive