Le hic avec l’habitude de mettre en pause

Je vais reprendre après les fêtes… quand mon projet va se terminer… une fois la naissance mon enfant… lundi prochain… Quoique toutes ces raisons soient raisonnables, elles peuvent avoir des conséquences sur votre santé et forme physique.

Après tout, quel est le problème de vouloir suspendre l’entraînement et les bonnes habitudes alimentaires quand un évènement inopiné se présente et met en péril vos chances de bien vous y commettre?

C’est normal et louable de vouloir réussir et de vous mettre en situation pour le faire, cependant cette impulsion naturelle, et de bonne foi, est une des meilleures façons de saboter les efforts antérieurs consacrés à l’amélioration de votre santé, composition corporelle et performance.

Voici pourquoi :

Le problème de toujours mettre en pause est que vous développez cette habileté.

Remettre à demain, la semaine suivante ou à l’année prochaine peut vous apporter un certain soulagement et vous donner un instant de répit quand la vie vous accable. Peut-être vous dites-vous que le moment sera plus favorable après cette tempête.

Mais, posez-vous la question suivante : qu’est-ce qui sera si différent à votre retour si vous mettez l’entraînement et la bonne alimentation en pause?

Nous comprenons très bien que maintenir l’entraînement et la saine alimentation 365 jours par année n’est pas évident. Juste vouloir maintenir ce rythme peut aussi vous sembler absurde quand vous avez d’autres priorités. En réalité, Il n’y aura jamais de moment magique où tout est facile.

Donc, au lieu de mettre en pause, essayez de réduire d’une coche la cadence. Voici quelques exemples :

– Au lieu de 60-90 minutes d’entraînement, allez-y avec 15-20 minutes à la maison.

– Si vous avez moins de temps pour planifier vos repas, optez quand même pour des légumes et de la protéine à chaque repas tout en mangeant lentement.

– Prenez un moment pour prendre conscience de ce qui occupe bel et bien votre journée. Vous risquez de remarquer que vous pouvez mieux vous servir de votre temps.

Malheureusement, améliorer sa santé n’inclut pas le bouton pause comme nos bidules électroniques. Et comme la vie ne sera jamais parfaite, mieux vaut avoir un ensemble de petites compétences pour maintenir le cap sur le long terme.

Qui s’aime nous suive, même au ralenti.