Mettre à exécution le changement

Si on vous demandait de nous dire ce que vous avez mangé mardi dernier ou combien d’entraînement vous avez fait le mois dernier, seriez-vous en mesure de répondre correctement?

Peut-être mais il est fort probable que vous auriez quelques oublis… le latte et muffin que vous avez consommé avec un collègue, les 2-3 séances d’entrainement ratées par manque de temps ou de surcharge de travail.

C’est simple, nous ne sommes pas des ordinateurs. Une étude a démontré que l’écart entre ce que les participants croyaient avoir mangé et ce qu’ils avaient réellement mangé pouvait atteindre les 1000 calories. C’est beaucoup d’énergie en trop si vous êtes en mode perte de gras.

Voilà pourquoi il est important de noter les choses. Mettre en œuvre cette pratique consolidera la variable qui démystifie la réussite ou permet la compréhension de l’échec. Cette variable, c’est la prise de conscience.

Simplement dit, c’est la fait de porter attention à ce que vous faites présentement. Pas si simple par contre si on considère toute les choses qui concourent pour capter votre attention.

Puisque vous êtes en mode changement, nous vous suggérons fortement de sortir votre calepin ou application de notes ou caméra et amassez des données. Au départ, ne cherchez pas à vous juger, analyser ou évaluer. Faites seulement une collecte de données.

En prenant conscience de vos habitudes vous allez :

-Reprendre le contrôle.

-Réduire votre stress et frustration.

-Prévenir les mauvais choix avant de les faire au lieu de vous sentir coupable après le fait.

-Reconnaître que vous êtes humain.

-Être en mesure d’illustrer le meilleur de vous-même, à la table ainsi qu’au gym.

D’en apprendre davantage sur vos tendances alimentaires ou sur votre assiduité à l’entraînement va matérialiser le changement que vous souhaitez.

Inspirez-vous donc des scientifiques et trouvez-vous une méthode pour amasser vos données afin de, réellement, mettre en exécution le changement.

Qui s’aime nous suive!