Comment maigrir avec l’exercice? Là est la question.

Pour mettre fin à ce débat, et démontrer selon toute vraisemblance que l’exercice aide à maigrir, nous allons nous servir de nos propres études observationnelles.

À chaque année, pendant le mois de décembre, nous encourageons nos membres à augmenter leurs dépenses énergétiques dans le cadre de notre Défi de l’Avent. Et à chaque année, les résultats en perte de poids, et surtout en perte de gras, sont remarquables. Surtout, que cela est accompli pendant la période de l’année où les chances de se suralimenter abondent.

En fait, pendant 24 jours, sans se soucier de leur alimentation, les participants doivent pousser et lever un peu plus, faire un ou deux cours de plus par semaine et/ou atteindre certaines distances sur le rameur, l’escaladeur, le skieur et/ou le tapis roulant.

À la fin, les fruits de leurs efforts sont compilés à l’aide de notre Impédancemètre « Inbody », une balance qui mesure non seulement le poids total, mais aussi celui de la masse musculaire, du gras et de l’eau. Cet appareil calcule aussi approximativement le métabolisme de base, soit les besoins énergétiques (en calories) incompressibles de l’organisme.

Malgré une faible marge d’erreur, cet appareil nous donne une meilleure idée de ce qui se passe si l’aiguille de la balance à la maison oscille vers le haut, le bas ou ne bouge pas du tout. Parce que, comme vous allez le remarquer avec les exemples ci-dessous, une fluctuation ou un maintien de poids peut être un résultat positif ou négatif. Tout dépend des différents marqueurs. Les voici :

-SMM : Poids de la masse musculaire + l’eau qu’elle contient

-FAT : Poids de la masse graisseuse

TBW : Poids de l’eau

PBF : Pourcentage de gras

BMR : Métabolisme de base

Voici quelques résultats:

Exemple 1- Bilan énergétique négatif : plus d’énergie dépensée (exercice) que consommée (calories)   

-Perte de poids 125.4 à 124.3 dont 2 livres en muscle (57.1 à 55.1) et 3 livres en eau (76.1 à 73.2) mais cette participante a engraissé de 2.9 livres  (21.8 à 24.7 gras).

-Malgré une baisse du poids total(125.4 à 124.3), son pourcentage de gras a augmenté et son métabolisme de base a diminué

Conclusion : cette participante a choisi les exercices cardiovasculaires plutôt que ceux contre résistance, diminuant ainsi sa masse musculaire et affectant son métabolisme. Pas l’idéal sur le long terme si elle souhaite perdre du gras.

 

Exemple 2- Bilan énergétique négatif ; plus d’énergie dépensée (exercice) que consommée (calories)

-Malgré une perte de poids de 3.1 livres,  ce participant a réduit davantage son poids de masse musculaire (-1.8) que sa masse  adipeuse (-0.4).  De ce fait, il a légèrement augmenté son % de gras et réduit son métabolisme.

Conclusion : Comme l’exemple précédent, nous avons un cas où trop d’exercices cardio-vasculaire et pas suffisamment d’exercices contre résistance peut faire maigrir mais aussi affecté négativement d’autres marqueurs. Si ce participant ne réduit pas l’énergie consommée pour compenser la baisse de son métabolisme, il risque de reprendre du poids.

 

Exemple 3- Équilibre énergétique positive ; Plus d’énergie consommée que dépensée

-Gain de poids 183.9 à 191.8 dont 6 livres en muscle et 7 livres en eau.

-Perte de 1.8 livres en gras.

-Malgré un bon gain de poids son pourcentage de gras a baissé de 1.4% et son métabolisme de base a augmenté.

Conclusion : Ici nous avons un exemple ou l’exercice contre résistance a fait une bonne différence.  Même si ce participant a pris du poids en muscle, il a perdu du gras et est définitivement en meilleure forme.  Voyez comment maigrir ou perdre du gras ne veut pas dire nécessairement « perdre du poids ».

Nous espérons que vous pouvez maintenant voir comment l’exercice, et surtout le type d’exercice, peut vous faire maigrir, engraisser ou maintenir votre poids. Perdre 5 livres de gras et gagner 5 livres de muscle, ou vice versa, ne changera pas votre poids sur la balance mais peut avoir un impact positif ou négatif sur votre santé!

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, imaginez pour un moment les conséquences qu’aurait l’arrêt d’activité physique pour une personne qui maintient son poids santé grâce à celle-ci depuis des années.  Sans modifier son alimentation, il est clair que cette personne engraisserait. Alors comment croire que « l’exercice ne fait pas maigrir » quand l’éliminer produit l’effet inverse? Si vous voulez maigrir avec l’exercice, n’hésitez pas à nous contacter!

Qui s’aime nous suive