Un besoin de bouger bien :-)

 

Pour plusieurs personnes, bien bouger se résume à l’exercice, le « fitness » ou la mise en forme. Pourtant le mouvement sain est beaucoup plus noble que ça. Posséder un corps qui bouge bien amène un sentiment de compétence, de liberté et de confiance qu’on ne veut plus perdre.

Nous sommes nés pour bouger. Mais malheureusement, la vie d’aujourd’hui semble être structurée à réduire cette capacité.

Nous sommes assis au bureau, à l’école, dans l’auto et par la suite nous rentrons à la maison pour s’asseoir à nouveau. De ce fait, naissent des genoux qui craquent, des dos qui se raidissent, des corps qui n’arrivent plus à suivre le rythme des enfants.

C’est indéniable, une perte de ses capacités de bouger va au-delà de l’impact sur le tour de taille ou sur la balance. Elle peut avoir un impact sur votre fonctionnement au quotidien, votre santé physique, mentale et émotionnelle. Bref, votre capacité de bien bouger va influencer comment vous interagissez avec le monde.

Aujourd’hui, prenez le temps de remarquer comment vous bougez.

1-Notez votre senti.

Quand vous marchez ou courez, que ressentez-vous?

Est-ce que les hanches vous semblent raides ou sont-elles mobiles?
Quand vous êtes debout, est-ce que votre poids est bien réparti? Comment se sentent vos jambes et vos genoux?

Quand vous êtes assis(e), où se positionne votre tête?

Êtes-vous assis confortablement et équitablement sur les os des fesses (ischions)?

Quand vous faites de l’exercice, comment vous sentez-vous?

2-Repensez votre façon de bouger.

Votre choix de mouvement est-il idéal ou non pour vous?
Devez-vous compenser autour de certaines limitations?
Si ce que vous faites présentement ne vous semble pas approprié, essayez autre chose. Si courir vous crée de la douleur, sachez qu’il y de bien meilleure façon pour améliorer son cardio ou perdre du gras.

3-Complémentez votre besoin de bouger avec une alimentation saine.

Un mouvement de qualité requiert une alimentation de qualité. Et comme le mouvement, l’alimentation est unique à vous. Voici quelques points de départ :

-Équilibrez l’énergie consommée pour éviter les carences.

ex : si vous faites de l’entraînement contre résistance vos besoins en protéines seront plus élevés. Si vous partez en randonnée pour quelques heures, les bons gras seraient un atout.
-Calibrez cet apport énergétique pour atteindre vos besoin.
-Mangez selon des besoins bien précis.
ex : si vous êtes blessé, enceinte, etc.

4-Faites évaluer vos capacités de mouvement.

Si vous croyez avoir besoin d’aide pour bien cibler ce que vous devez faire ou éviter en tant que mouvement, faites appel à un coach qui utilise une méthode pour vous analyser tel un examen des mouvements fonctionnels (FMS).

Malgré tous les progrès de l’humanité, nous sommes toujours destinés à bouger tel nos ancêtres l’étaient il y a des dizaines de milliers d’année. À cette époque, c’était la survie qui en dépendait.

Aujourd’hui, c’est votre santé, votre composition corporelle et votre performance qui le réclament!

Qui s’aime nous suive