Comment aligner attentes et efforts en entraînement?

Lors du dernier article « quelles sont vos attentes? », nous vous parlions de comment il est important que l’image que vous avez en tête, du corps que vous aimeriez atteindre, doit correspondre aux efforts que vous êtes prêts à déployer.  Voici donc ce qu’implique l’atteinte et le maintien de certaines morphologies :

La morphologie en santé:

Cette morphologie correspond à un taux de gras de 13-15% pour un homme et 23-25% pour une femme.

Pour l’atteindre et la maintenir vous devrez :

  • Manger lentement régulièrement.
  • Manger 1-2 paume(s) de protéine par repas.
  • Manger 1-2 poings de légumes par repas.
  • Bouger 30 minutes quotidiennement avec 1-2 séances à haute intensité par semaine
  • Dormir au moins 7 heures par nuit.
  • Réduire votre consommation de desserts, produits raffinés et d’alcool à 3-4 par semaine.

La morphologie athlétique:


Cette morphologie correspond à un taux de gras de 6-9% pour un homme et 16-19% pour une femme.

 Des bonnes chances que vous exposez vos abdos, mais pour y arriver vous devrez :

  • Manger lentement régulièrement
  • Manger 1-3 paumes de protéine par repas
  • Manger 1-3 poings de légumes par repas.
  • Manger 1-3 pouces de bons gras par repas.
  • Bouger 60-75 minutes quotidiennement avec 4-5 séances d’entraînement à haute intensité par semaine.
  • Dormir au moins 8 heures par nuit.
  • Consommer vos bons glucides seulement au repas post-entraînement.
  • Réduire votre consommation de desserts, produits raffinés et d’alcool à 1-2 fois par deux semaines.

La morphologie à risque:

Cette morphologie correspond à un taux de gras de plus de 20% pour un homme et plus de 30% pour une femme. Et à moins d’y apporter quelques changements, ce taux va que continuer d’augmenter d’année en année pour éventuellement nuire à la santé.

Ceux et celles qui se trouvent parmi ce groupe ont probablement l’habitude de :

  • Trop manger d’aliments raffinés.
  • Consommer trop d’alcool.
  • Manger rapidement.
  • Manger de grande quantité.
  • Ne pas faire d’exercice.
  • Moins bien équilibrer les repas.
  • Dormir moins de 6 heures.
  • Mal gérer le stress.

C’est évident que ces habitudes requièrent peu d’effort ou de réflexion et la décision de les garder vous revient.  Par contre, le jour où vous déciderez d’en changer seulement une, sachez que les efforts déployés vont indéniablement porter fruit à long terme.

Cet élan vous encouragera possiblement à en changer d’autres et ainsi créer un plus grand potentiel de changement.  De cette façon, vos attentes évolueront avec vos efforts! Sur ce, bon entraînement.

Qui s’aime nous suive!