Archives du mot-clé Entraînement contre résistance

Dépense énergétique et entraînement de la force

Toujours inspirant de voir nos participants se donner et sortir de leur zone de confort pour exploiter plusieurs qualités physiques. Et ce qui est aussi remarquable de ce weekend de camp est l’analyse que nous faisons, en tant que professionnel de la santé,  des données amassées puisque la fréquence cardiaque et la dépense énergétique des campeurs étaient monitorées de près grâce au système Polar.

Mais avant de vous faire connaître nos trouvailles, voici un aperçu des 3 entraînements qu’ils/elles avaient à faire :

Entraînement #1 -Samedi AM ou PM :

A1-Accroupissement en fente, pied arrière sur banc : 5 séries de 5 répétitions*

A2-Traction barre fixe (Chin-up) : 5 séries de 5 répétitions*

*Il y a une pause de 2 minutes entre chaque série de chaque exercice.

 B1- Marche du fermier 1 x 300pieds avec 60-75% de son poids corporel

 Ce qui est important de noter ici est le temps réel d’effort. Disons que cela équivaut à +/- 10-15 minutes.

Entraînement #2 -Samedi AM ou PM :

A1-Soulevé de terre (Trap bar Deadlift) : 5 séries de 5 répétitions*

A2-Développé couché (Bench Press) : 5 séries de 5 répétitions*

*Il y a une pause de 2 minutes entre chaque série de chaque exercice.

B1- Conditionnement par intervalles à haute intensité : 10 séries de 30 secondes avec 30 secondes de récup

Ce qui est important de noter ici est le temps réel d’effort : environ 15-20 minutes max.

Entraînement #3 -Dimanche AM :

50 minutes de travail continu :

-Course de 600 mètres, suivi de :

A1-Prowler (poussée du traîneau) distance de 60 pieds

A2-Projection ballon au sol 30 répétitions

A3-Accroupissement – Tirade horizontale 50 répétitions

-Course 600m, suivi de :

B1-Kb Swing 50 répétitions

B2-Burpees 20 répétitions

B3-Push-up 30 répétitions

-Course 600m, suivi de :

C1-Cordes 100 coups

C2-Montée de banc alternée 50 répétitions totales

C3-Saut du patineur 30 répétitions totales

Tout ça compte pour un tour, avec l’objectif de faire le plus de tour possible en 50 minutes.

Maintenant, lequel de ces entraînements a créé, selon vous, la plus grande dépense énergétique?

Voici les résultats de 4 campeurs :

Si vous avez choisi l’un des deux entraînements de force vous avez raison.

Assez fascinant, que pour un temps d’effort moindre, un entraînement de force procure une plus grande dépense énergétique.  Voilà une autre raison de prioriser cette qualité physique!

Qui s’aime nous suive

« Résistance, donne-moi ta force et cette force me sauvera.»

Résistance

Où est cette pilule anti-vieillissante? Plusieurs chercheurs se livrent, en vain, à une course effrénée pour la découvrir. En attendant, on vous présente notre élixir de jouvence : La force!

Pas un mélange d’antioxydants ou une pilule bourrée d’hormones, simplement de la force. Surpris? Bien si vous n’étiez pas au courant de ses vertus anti-âge, en voici quelques-unes :

1-Anti-chutes : Les chutes constituent l’un des principaux risques pour la santé des personnes âgées. Les douleurs, troubles fonctionnels, handicaps et dépressions qui s’ensuivent ne font qu’accélérer le vieillissement. Malheureusement, une mauvaise chute a un certain âge peut signifier le début de la fin. La force, ou plus précisément la force-vitesse (puissance), est essentiel pour diminuer le risque de chute.

2-Le métabolisme :  « C’est mon métabolisme!» Ce processus physiologique est souvent celui que l’on accuse pour le surplus de poids qui apparaît avec les années et ce, malgré une alimentation inchangée. On sait que la densité musculaire a la plus grande incidence sur le métabolisme. On sait aussi que l’obésité accroît le vieillissement. Pour ne pas être victime de son métabolisme, vous devez augmenter votre masse musculaire. Et cela requiert des entraînements contre résistance, de bonne résistance! Ne comptez surtout pas sur vos kilomètres parcourus sur le plat, à la course, ou en vélo pour l’augmenter.

3-La prévention : Chaque blessure a un impact sur votre vie. Et les risques augmentent si vous n’avez pas un bon support actif (force musculaire). Sans ce support, chaque fois que vous soulevez un objet ou maintenez longtemps une mauvaise posture, vous vous fiez passivement des tissus qui devraient être ménagés quand les muscles font leur travail (ex : vos tendons et vos ligaments).

4-Amélioration de l’endurance : L’endurance est la qualité la plus recherchée chez les ainées. Bien qu’elle soit essentielle à la santé, trop de temps consacré à perfectionner cette dernière risque de nuire à votre niveau de force. Inversement, si vous ajoutez quelques entraînements de force à vos séances d’endurance, ces dernières risquent de s’améliorer plus rapidement. Et plus vous faites du kilométrage, plus la force que vous gagnez est importante pour ralentir la dégénérescence de vos articulations.

La force, avec tous ses bienfaits, demeure la première qualité physique à solliciter pour trouver votre propre « Fontaine de Jouvence ». Par contre, avant de vous lancer dans n’importe quel entraînement contre résistance, soyez certain de ne pas pousser au-delà de vos propres limites de force, surtout si vous avez des contraintes d’amplitude! La règle est simple, plus vous avez de décennies parcourues dans la vie sans entraînement en force, plus vos besoins deviennent spécifiques.

Qui s’aime nous suive!