Archives du mot-clé musculation

8 raisons pour prioriser la force comme objectif d’entraînement

Notre article précédent Bye, Bye Les Vacances, nous avons abordé le besoin de changement ou d’un nouveau départ.  Aujourd’hui, nous poursuivons dans cette même veine en tentant de changer la perception du grand publique face à un objectif santé qui nous tient à cœur : la force.

Quand nous rencontrons les gens pour la première fois et que nous leurs demandons ce qu’ils aimeraient améliorer de leur santé, l’endurance cardiovasculaire est l’objectif qui se trouve couramment en tête de liste, suivi par « prendre du tonus » ou « devenir plus souple ». Il est rare qu’on nous parle d’augmenter sa force. Pourquoi?

Nous croyons qu’à premier abord les gens détestent, ont peur, sont intimidés, ont des préjugés ou ne connaissent tout simplement pas  les bénéfices associés à cette forme d’entraînement. Oui, l’entraînement contre résistance est inconfortable, mais il en va de même pour la course à pieds si vous souhaitez augmenter votre niveau ou le yoga si vous voulez détendre un corps hyper-rigide.

Si vous êtes curieux d’en savoir plus, voici une liste de 8 raisons pour prioriser la force comme objectif d’entraînement:

-Améliore votre métabolisme : la seule vraie façon d’améliorer son métabolisme, autre que de prendre des substances illégales, est de soulever des charges pour augmenter sa masse musculaire. Comme les bagnoles, un V8 en mouvement brûle plus d’énergie qu’un V4. De plus, même une légère prise de masse aura un effet positif sur votre résilience à l’insuline et autres maladies.

-Économise votre temps : contrairement à l’entraînement aérobique, l’entrainement contre résistance n’exige pas une augmentation de la durée, ou le nombre, de vos séances pour continuer à progresser. Si vous souhaitez améliorer votre endurance aérobique année après année, vous allez devoir augmenter le temps consacré à l’activité. Pas toujours facile dans nos vies actuelles où courir après son temps est dèjà un sport.

-Augmente la densité osseuse : Les os sont toujours en remodelage (gain et perte de minéraux) et avec l’âge nous perdons plus de minéraux que le corps est capable de remplacer, surtout chez les femmes. L’entraînement contre résistance est une des seules façons d’améliorer sa densité osseuse.

-Aide à réduire certains symptômes de la pré-ménopause : puisque ce type d’entraînement augmente la sécrétion naturelle de testostérone, il peut diminuer jusqu’à 50% ce qui occasionne plusieurs effets négatifs lors de cette période tels que : la prise de poids, l’anxiété, , les sauts d’humeurs, la dépression.

-Augmente la densité osseuse : Les os sont toujours en remodelage (gain et perte de minéraux) et avec l’âge nous perdons plus de minéraux que le corps est capable de remplacer, surtout chez les femmes. L’entraînement contre résistance est une des seules façons d’améliorer sa densité osseuse.

-Change votre apparence : sans être trop narcissique ou se lancer dans la pratique du « bodybuilding », l’entraînement contre résistance est aussi la seule façon que vous pouvez modeler votre corps puisqu’il vous permet de le travailler dans différents plans et de multiples façons.

-Équilibre le corps : la santé articulaire est synonyme d’équilibre entre mobilité et stabilité. Certaines articulations ont un besoin plus grand en mobilité, d’autres en stabilité, point final. Un bon programme d’entraînement contre résistance va rétablir ou consolider ce jeu parfait entre ces deux qualités.

-Améliore le cardio : Et oui, au cas que vous ne le sachiez pas, l’entraînement contre résistance améliore aussi votre endurance cardiovasculaire. À l’Écurie nos clients qui portent un cardiofréquencemètre peuvent le constater en jetant un coup d’oeil à l’écran ou sur leurs téléphone lors de leur entraînement de force.

De plus, cette forme d’entraînement n’a aucun préjugé. Elle est ouverte aux personnes de toutes âges, de toutes expériences ainsi que de tous gabarits. Pas certain que les autres formes d’activités offrent les mêmes capacités. Pour valider, voici un extrait d’une fin d’entraînement de la force lors d’un de nos camps d’entraînement. (un évènement bi-annuel)

Maintenant que vous en savez plus sur l’importance d’avoir une bonne force musculaire, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous bâtissions un plan pour vous aider à atteindre votre nouvel objectif!

Qui s’aime nous suive

 

5 bonnes raisons pour garder au moins 2 séances de musculation par semaine à son horaire cet été:

1. Pour compenser les moins bonnes habitudes alimentaires. L’été arrivé, plus besoin de nous tordre le bras pour prendre un ou deux verres de plus avec un à côté sucré/salé.  Aussi, les occasions sont souvent  plus fréquentes de manger au resto du coin plutôt que de faire son lunch.  Si c’est votre cas, il n’y a rien comme une bonne séance de musculation pour faire le ménage et de remplir les muscles du glucose sanguin quand on succombe à la tentation plus facilement.

2. Pour prévenir les blessures. Quelqu’un nous disait l’autre jour que l’été il aimait jouer au tennis mais que deux à trois matchs par semaine lui faisaient mal au dos. Saviez-vous que les bons exercices pour stabiliser la région lombaire et améliorer la mobilité des hanches peuvent régler ça assez rapidement? Vous pourrez donc continuer à jouer au tennis sans douleur et surtout finir la dernière manche en force!

3. Pour devenir aussi fort que les Australiens! Une de leurs recommandations en matière de santé pour les 18-65 ans est claire: faire au moins deux séances de musculation par semaine. Ce pays, d’à peu près 20 millions d’habitants, est constamment top 10 même top 5 pour les médailles olympiques. Nous pouvons nous en inspirer!

4. Pour conserver votre bonne posture et votre force tout au long de l’année. L’adaptation à l’entraînement est très spécifique à la demande imposée. Votre corps et ses tissus se transforment pour résister à des stress (les poids à l’entraînement). Si le bon alignement articulaire est respecté lorsque vous vous entraînez, ces nouveaux tissus sauront vous rendre de précieux services et pourront vous éviter des douleurs reliées à notre mode de vie trop souvent sédentaire. Si vous arrêtez, le corps ne ressent plus le besoin de maintenir ses tissus coûteux et vous les perdrez… NOOOON!!!

5. Pour maintenir votre niveau d’énergie. Il y a quelque chose de magique qui se passe quand vous maintenez le rythme d’entraînement en musculation. Une sensation de bien-être vous habite, vous vous sentez en pleine possession de vos moyens ce qui affecte positivement toutes les sphères de votre vie. Le jeu (seulement 2 heures par semaine) en vaut la chandelle. Suffit de perdre ce rythme et de le retrouver à nouveau pour se poser la question: mais pourquoi me suis-je éloigné de cet état là!!! Parlez-moi en. Jamais plus!

Consultez notre horaire de cours, écrivez-nous pour savoir lequel ou lesquels seraient mieux pour votre objectif et venez faire vos 2 séances de musculation avec nous!

Qui s’aime nous suive

S’entraîner l’été, prise 2!

s'entrainer-l'ete-prise-2

L’été est bel et bien entamé et  les centres d’entraînement du Québec sont toujours délaissés… snif (à lire dans S’entraîner l’été). Pourtant, maintenir un intérêt pour sa force et sa masse musculaire rapporte une foule de dividendes à court, moyen et long termes! Le perdre, nous renvoie quasiment à la case départ. Comment faire pour éviter que ça vous arrive?

  1. Fixez-vous un nouvel objectif et changez votre plan d’entraînement.  Ce sont probablement les deux facteurs les plus importants pour cultiver son intérêt pour l’entraînement en musculation durant l’été.  Votre destination et votre plan sont-ils clairs?
  2. Trouvez-vous un partenaire d’entraînement. Faites découvrir cette activité à quelqu’un ou parlez-en à un adepte qui vit les mêmes défis de motivation que vous. À deux, ça va bien mieux!
  3. Lisez à propos des bienfaits. Prenons en exemple les Australiens et inspirons-nous de leurs directives de santé.  Leur « Department of Health » recommande au moins deux séances de renforcement musculaire par semaine. Ce peuple de 22 millions de personnes est quand même fort impressionnant à chaque Olympique, nous croyons que c’est une bonne raison de s’en inspirer.
  4. Donnez-vous un coup de pied au derrière! Ce n’est que 2 à 3 heures de votre semaine. Ça ne prend qu’un petit remaniement des priorités et, comme on le disait en entrée de jeu, les bénéfices à court, moyen et long termes sont immenses!
  5. Si ça ne fonctionne pas, changez de gym! Si l’endroit où vous vous entrainez ne vous stimule pas. Si les entraineurs ne sont pas intéressés par votre progression. Si les cours ne vous mettent plus au défi. Allez voir ailleurs! Donnez-vous toutes les chances pour réussir.

Maintenir une routine d’entraînement en musculation (au moins deux fois par semaine), sans interruption de cette habitude pour plus de deux à trois semaines consécutives, constitue votre âge d’entraînement. Plus vous accumulez des semaines d’entraînement, plus vous vieillissez. Cette maturité vous permet plus d’écarts, plus de résilience (densité musculaire, force des tendons, endurance musculaire, force musculaire…) et contribue fortement à l’atteinte de vos objectifs. C’est ce qu’on appelle un cercle vertueux. Alors, si vous êtes tannés de recommencer, arrêtez d’abandonner! Qui s’aime nous suive